MUSIC VIDEO

TROPA UN CLIP

Entre le slogan publicitaire et propagande occulte, l’idée de ce clip est de créer une temporalité dans l’observation. Une série de cadre à lire et à interpréter.

Music : Phèdre (Toronto)
Eclipsed (C) 2017.

Presse :

_inrocks_pop-buzz.png

 

 

 

MUSIC VIDEO

HOME CLIP

Clip réalisé en quelques jours pour mon ami Jiddy (Set&Match). Aucune règle. Aucun sens profond. Fait de rap et de chaos.
Music : Jiddy
Club 180 (C) 2017.
Production Set&Quipe

INSTALLATION

figure_derrida_jacques_khoera_tropa_capricciosa_galerie_ephemere_villeneuve_montpellier_streetart_3    figure_derrida_jacques_khoera_tropa_capricciosa_galerie_ephemere_villeneuve_montpellier_streetart_2

figure_derrida_jacques_khoera_tropa_capricciosa_galerie_ephemere_villeneuve_montpellier_streetart_4    figure_derrida_jacques_khoera_tropa_capricciosa_galerie_ephemere_villeneuve_montpellier_streetart_1

DERRIDA IN SOCKS

Nous rentrons dans une grotte ou plutôt dans son simulacre. Les paroies sont recouvertes de paillettes. Des gouttes d’eau raisonnent en Dolby surround. Cet endroit est absurde. La roche a envahi l’habitat. Sur l’écran, un homme marche en chaussettes et caleçon. Un sol craquelé défile sous ses pieds. Deux mondes entrent en collision : le sol sec d’un désert balayé le vent et les parois d’une grotte froide et humide.

Le personnage n’est clairement pas à sa place. Il marmonne une petite chanson : Les mondes Engloutis. Cette petite musique le rassure. Comme dans un état second, il ne regarde que le sol. Durant sa longue marche, il croise des formes étranges qui émergent du sol, des protubérances, des traces d’animaux, une borne kilométrique … Il se fatigue. Il s’essouffle.

Derrida in Socks (C) 2017.
Lieu d’exposition : La Galerie Ephémère (4 & 5 février 2017)
Durée : 10 minutes, Matériaux : Ecran cathodique, home cinéma et matériaux multiples.
Crédit photo site : Laurent Rebelle

LYRICS VIDEO

gif_julien_barbagallo_tame_impala_sony_music_tropa_capricciosa_tower_sun

LA TOUR FOUDROYEE

Tableau animé pour le chanteur Julien Barbagallo (Tame Impala).

VIDEO : https://youtu.be/rCpbRbLntK0.

Mon sentiment à l’égard des symboles oscille entre fascination et aversion. Aujourd’hui, notre environnement en est saturé (logos, panneaux, sigles… ). Nos devoirs, nos humeurs, notre pensée, nos comportements sont souvent étroitement liés à des codes absurdes (logos, émoticônes, sapes …). Un rattachement archaïque.

Ce tableau animé reprend le symbole de La Tour Foudroyée. J’ai décidé ici de détourner la tour médiévale en tour de cité HLM et l’homme qui danse à ses pieds n’est autre que le rappeur Snoop Dogg.

Music : Julien Barbagallo
Pas Grand monde (C) 2016.
Production : Sony Music France.
Label : Almost Musique

VIDEO ART

tropa_capricciosa_cotonou_2016

CONTINU ENTENDUE

Un homme brise péniblement un énorme bloc de béton à l’aide d’une masse, un femme porte de l’eau, un enfant s’amuse avec un vieux store… J’ai tourné cette vidéo en haut d’un immeuble de Cotonou au Bénin. J’ai passé plusieurs heures sur le toit à observer. La première chose qui a attiré mon attention est ce mur démesuré qui entoure ce potager. Il crée un volume et une frontière absurde car il ne protège rien de particulier, juste la continuité de ce qui l’entoure. C’est aussi là le sentiment équivoque que j’ai éprouvé sur ce toit. La perception d’un rythme lancinant et ancestral, une force parallèle, indépendante du monde que l’on connait.

L’emploi des zooms numériques permet à la fois d’attiser notre curiosité mais aussi de créer un malaise. Celui d’un regard voyeur, mais aussi numérique, là où les personnes filmées ressemblent aux figurants d’un jeu vidéo.

EXTRAIT : https://www.instagram.com/p/BLJD5zpjccL

Cotonou roof top (C) 2016.
Time : 25 min
Size : 2160 x 2160 px

GIF ART

 

26bocyijxhf4e3lki1            3o72eziqeqt3kwuje4

MAINTAIN THE BALANCE

Tel le revers d’un miroir, l’idée de ces GIF est de repenser notre rapport avec les pop stars. Car les stars sont des guides spirituels, elles incarnent ce que doit être la féminité, la force, l’amour … mais non pas comme nous le voulons, comme nous en aurions besoin, mais plutôt comme nous le concédons. Non sans humour, le but de ces GIF est de détruire efficacement l’idole. L’altérer au sens archaïque du terme. Ces GIF sont des “contre-idoles”. Elles agissent de façon magique : elles jettent des sorts.

En effet, “DETRUIRE LES IDOLES” ne nous évoque qu’un slogan vide de sens, le sentiment ultra stéréotypé d’un engagement politique et social. Ces GIF ont pour ambition de s’attaquer au cœur de l’enjeu. Créer une contre-image ontologique, une “tout-contre-image”, le réceptacle d’une aura destructrice dont le but est l’altération fondamentale de son double. Une idole pour détruire l’idole. Un GIF fétiche, thérapeutique, jubilatoire pour prendre un peu de distance.

Ces images animées (Gifs) sont extraites du clip Panacea réalisé pour le groupe Sektemtum : https://youtu.be/yvNwnDi7Bxw.
Maintain the Balance (C), 2016-2017.

MUSIC VIDEO

 

tropa_capricciosa_noza_traboules_lyon

MISSING MASKS

Je fais souvent ce rêve. Il y a des escaliers qui tournent, des balcons intérieurs, des couloirs souterrains, des pièces minuscules et des personnes qui parlent au loin. Il y a toujours une grande salle avec une ouverture sur un paysage inaccessible. Et souvent, je suis poursuivi.

Ce clip a été réalisé pour le compositeur bruxellois NOZA. Les travellings ont été effectués dans les Traboules de Lyon.

VIDEO  : https://vimeo.com/132423631

Music : NOZA
Shauni McClain (C) 2015.
Production : Le Crabe
Label : Crab Boogie Records